Pick a color

Boxed/Wide

Boxed
Wide

Content width

1200
1040
960

Select headings font

Background (Boxed)

Terrorisme : faut-il armer certains agents de sécurité ?

01/04/2016  par Jean-Jacques RICHARD

 

armer certains agents de sécuritéLe 19 novembre 2015, soit six jours après les terribles évènements qui ont ensanglanté Paris, le collège du CNAPS demandait « la création d’un métier d’agents de surveillance renforcée », agents qui auraient pour mission d’assurer la protection des « lieux particulièrement exposés ». Ces agents de sécurité d’un nouveau type pourraient, dans des conditions comparables à celles des transporteurs de fonds, être armés.

 

« Des lieux particulièrement exposés »

 

Avant de nous poser la question de l’opportunité ou non d’équiper des agents de sécurité d’une arme de poing, je pense qu’il est intéressant de nous arrêter sur le sens « de lieux particulièrement exposés ».

S’il y a encore quelques mois, il était possible d’identifier avec plus ou moins de précision un « lieu particulièrement exposé », cet exercice est aujourd’hui devenu totalement impossible, et ce pour plusieurs raisons. Lire la suite…

Comment bien acheter une prestation de sécurité ?

28/02/2016
par Jean-Jacques RICHARD :
  • Prix CDAF « coup de cœur », Direction et équipe achats de l’année – 2012
  • Décideur achat de l’année (3e place) – 2013

 

acheter une prestation de sécurité

Acheter une prestation de sécurité est par excellence l’acte d’achat qui pourrait sembler simple, alors qu’il ne l’est pas du tout.

Nous écarterons d’emblée les pratiques qui, selon moi, n’ont par leur place dans cette démarche, à savoir les enchères inversées (eAuction) ou bien encore le « copinage ». J’ai eu à participer à des enchères inversées pour « acheter » des prestations de sécurité telles que du gardiennage ou des prestations d’installation de matériels (détection d’intrusion, vidéosurveillance, etc.). Et je puis vous dire que je n’en suis pas fier, car si ce type d’exercices peut être utile pour acheter des boulons, la démarche n’est absolument pas adaptée pour acheter une prestation où l’homme est au cœur de la réflexion.

Concernant le « copinage », je ne pense pas qu’il soit nécessaire que je m’étale sur le sujet… Lire la suite…

Sécurisation des entreprises et des lieux recevant du public face à la menace terroriste

18/02/2016  par Jean-Jacques RICHARD

 

agents de sécuritéDans les heures qui ont suivi les attentats du 13 novembre, les entreprises de sécurité privée ont été véritablement prises d’assaut par des demandes de renforcement des effectifs, à tel point que certaines d’entre elles ont dû réguler ces demandes.

À ce jour, les entreprises de sécurité, pour celles qui prennent grand soin de sélectionner et former leurs agents de sécurité, ont pratiquement atteint leur capacité maximale, tellement la demande est encore forte.

S’il est bien compréhensible, voire obligatoire, que tout dirigeant d’entreprise ou de lieu ouvert au public cherche à tout mettre en œuvre pour protéger ses salariés, clients, visiteurs et plus généralement toutes les parties prenantes, il est selon moi utile de se poser la question sur la réelle efficacité de telles mesures. Lire la suite…

Sécurité publique, sécurité privée : l’union fait la force

21/04/2015  par Jean-Jacques RICHARD

 

Risques_haxxom-conseil-strategie-surete-defenseTrois Compagnies Républicaines de Sécurité (CRS) qui se mettent collectivement en arrêt-maladie, des militaires usés par un déploiement hors norme et par des repos et des rotations trop rares, un cadre juridique incertain pour les quelque 10 500 militaires déployés de l’« Opération sentinelle »…

Voilà de manière très résumée le bilan des quelque trois mois du plan Vigipirate « alerte attentats » en Île-de-France et dans les Alpes Maritimes et « vigilance renforcée » pour le reste de la France.

Lire la suite…

quote-haut
J’ai fondé HAXXOM pour pouvoir faire les choses autrement, pour apporter de l’innovation et une vision stratégique à la sûreté, un secteur encore obscur pour beaucoup… Je voulais, tout simplement et en toute humilité, participer à lui rendre ses lettres de noblesse afin qu’elle soit génératrice de valeur pour les entreprises.
Jean-Jacques RICHARD, président d’HAXXOM

quote-bas

Abonnez-vous

Catégories