Pick a color

Boxed/Wide

Boxed
Wide

Content width

1200
1040
960

Select headings font

Background (Boxed)

Je suis en colère

15/07/2016  par Jean-Jacques RICHARD

 

Je suis en colèreLe 14 novembre 2015, j’écrivais un article intitulé « Je suis triste » et je le suis encore profondément. Depuis de longs mois, cette tristesse ne m’a pas quitté et ne s’estompera pas avant de longues années.

Mais, aujourd’hui, la colère submerge ma tristesse et je n’attendrai pas la fin du deuil national pour m’exprimer.

Je suis en colère, car un tel drame à Nice avec le modus operandi employé par le terroriste qui a été abattu par les forces de l’ordre n’aurait jamais dû voir le jour. Nous ne devrions pas à avoir à compter nos morts, des familles ne devraient pas être décimées pour avoir eu le seul tort d’avoir été regarder un feu d’artifice sur la Baie des Anges. Lire la suite…

Attentat de Nice : Regard sur un drame de plus

15/07/2016  par Jean-Jacques RICHARD

 

Attentat de NiceLa « facilité » avec laquelle l’ attentat de Nice a été commis est, hélas, déconcertante. L’équation est des plus simples puisqu’il aura fallu une personne endossant le statut de terroriste – qui, selon les premières informations, ne serait pas fichée S (cf. « La fiche S, c’est quoi ? » du 17/11/2015) –, un camion de 19 tonnes loué il y a quelques jours et de nombreuses failles dans le dispositif de sécurité qui encadrait ce rassemblement populaire sur la Promenade des Anglais.

Quelques heures après l’un des pires attentats commis sur notre territoire, des questions se posent : Comment un véhicule de 19 tonnes a-t-il pu, sans encombre, approcher une foule compacte ? Comment ce véhicule n’a-t-il pas pu être stoppé par les forces de sécurité déployées à Nice bien en amont de la foule composée de milliers de personnes rassemblées pour assister à un feu d’artifice sur la principale artère de la ville de Nice ? Pourquoi des herses mobiles n’étaient-elles pas déployées sur les principaux axes donnant accès à la Promenade des Anglais ? Lire la suite…

Lutte contre le terrorisme : posons-nous les bonnes questions.

16/02/2016  par Jean-Jacques RICHARD

 

lutte contre le terrorismeDire aujourd’hui que d’autres actes terroristes auront lieu sur notre sol devient presque une banalité.

J’aimerais pouvoir dire écrire qu’il n’en est rien, que le pire n’est pas certain, que les moyens déployés par le gouvernement stopperont tous les complots ourdis dans des caves en France, en Syrie, en Irak ou ailleurs dans le monde.

J’aimerais pouvoir vous dire que le pire est derrière nous et que la « guerre » que nous menons contre le terrorisme est efficace tactiquement parlant.

J’aimerais pouvoir vous dire que les frappes aériennes à Mossoul ou à Raqqa ne créent pas plus d’ennemis que nous en avons déjà.

Enfin, j’aimerais pouvoir vous dire que notre seul ennemi s’appelle Daesh et que, pour nous frapper, cet ennemi va devoir affronter un peuple uni autour de nos valeurs communes qui sont la Liberté, l’Égalité et la Fraternité.

Comme vous l’aurez compris, je ne vous dirais pas tout cela, car nos ennemis ne cessent d’augmenter. Tapis dans l’ombre, ils préparent leurs prochaines offensives. Lire la suite…

2015 : une année bien sombre

23/12/2015  par Jean-Jacques RICHARD

 

bilan année 2015Des assauts à la kalachnikov en plein Paris, des attentats suicides, des dizaines d’innocents qui tombent sous les balles de terroristes se réclamant de l’État Islamique ou d’Al-Qaida… Voilà le triste bilan de l’année 2015.

Avec effroi, nous avons vu de jeunes gens fanatisés semer le chaos au nom d’une religion, d’un Dieu. Nous avons compris que de jeunes gens connus des services de police pour des faits de délinquance de droit commun ou de radicalisation pouvaient se transformer en terroristes sanguinaires. Nous avons découvert que de jeunes Français pouvaient se retourner contre leur propre pays.

Là où nous pensions que ces terroristes ne prendraient pour cibles que des magazines satiriques, des communautés religieuses, des appareils d’état, ou bien encore des personnes et des sites que nous avions pour habitude de qualifier de sensibles, nous avons finalement découvert que seul le nombre de victimes comptait à leurs yeux.

Lire la suite…

Terrorisme : une « guerre » perdue d’avance ?

12/12/2015  par Jean-Jacques RICHARD

 

guerre contre le terrorismeEssayer de corriger dans l’instant les effets d’une situation, quelle qu’elle soit, peut sembler rassurant, mais n’est en aucun cas suffisant. Car essayer de corriger les effets sans en corriger les causes relève d’une démarche illusoire.

Que retiendront les livres d’histoire des réactions du gouvernement français face aux attentats de janvier et du 13 novembre 2015 ? Que les mesures réactives prises ont été les bonnes ? Qu’elles ont permis d’ « anéantir » l’État Islamique ou qu’elles ont au contraire déclenché un « tsunami » terroriste ? Qu’elles ont permis d’annihiler la menace terroriste sur le territoire français ? L’état d’urgence et toutes les mesures prises auront-ils suffi à endiguer cette violence aveugle ? Aujourd’hui, 12 décembre 2105, le pire est-il derrière nous ou bien au contraire devant nous ?…

En l’état des choses, je ne peux qu’être affirmatif sur un seul point : Réagir aux effets sans se préoccuper des causes et sans agir avec force sur ces causes est comparable à poser un pansement sur une jambe de bois. Lire la suite…

Attentats de Paris : ce que l’on sait 3 semaines après

04/12/2015  par Jean-Jacques RICHARD

 

13 novembre 2015Afin de compléter notre article « Attentats de Paris : ce que l’on sait 2 semaines après« , vous trouverez ci-dessous une mise à jour des actions menées par le gouvernement et des informations collectées par les autorités pendant cette dernière semaine.

Par souci de lisibilité, les informations complémentaires par rapport à celles de la semaine dernière sont présentées ici en orange. Lire la suite…

Attentats du 13 novembre : des conséquences et des coûts

28/11/2015  par Jean-Jacques RICHARD

 

Attentats du 13 novembre : des conséquences et des coûts

Une action terroriste, quelles que soient sa forme et son intensité, entraîne toujours plusieurs effets directs et indirects.

Néanmoins, comme nous le verrons dans cet article, si nous pouvons « quantifier » certains impacts, d’autres conséquences directes et indirectes ne sont pas « mesurables ».

Lire la suite…

Attentats de Paris : ce que l’on sait 2 semaines après

27/11/2015  par Jean-Jacques RICHARD

 

13 novembre 2015Afin de compléter notre article « Attentats de Paris : ce que l’on sait 1 semaine après« , vous trouverez ci-dessous une mise à jour des actions menées par le gouvernement et des informations collectées par les autorités pendant cette dernière semaine.

Par souci de lisibilité, les informations complémentaires par rapport à celles de la semaine dernière sont présentées ici en italique. Lire la suite…

quote-haut
J’ai fondé HAXXOM pour pouvoir faire les choses autrement, pour apporter de l’innovation et une vision stratégique à la sûreté, un secteur encore obscur pour beaucoup… Je voulais, tout simplement et en toute humilité, participer à lui rendre ses lettres de noblesse afin qu’elle soit génératrice de valeur pour les entreprises.
Jean-Jacques RICHARD, président d’HAXXOM

quote-bas

Abonnez-vous