Pick a color

Boxed/Wide

Boxed
Wide

Content width

1200
1040
960

Select headings font

Background (Boxed)

Coupe du monde 2018 – Un évènement planétaire sous haute protection

08/06/2018 par Jean-Jacques RICHARD

 

Logo Coupe du monde 2018Le coup d’envoi de la 21ecoupe du monde de football sera donné le 14 juin à Moscou par un match opposant l’équipe de Russie à celle d’Arabie saoudite.

Cette compétition qui est un moment de rassemblement et de liesse populaire se déroulera sous haute surveillance du fait du contexte sécuritaire, comme cela a été le cas lors du dernier Championnat d’Europe de l’UEFA en France en 2016.

En effet, si l’État Islamique et Al-Qaida ont été très durement touchés ces derniers mois, il n’en reste pas moins vrai que les objectifs de ces 2 groupuscules terroristes sont et seront de continuer à frapper par tout moyen nos démocraties.

Un évènement planétaire comme la coupe du monde de football représente par conséquent une cible de premier choix pour tous ceux qui cherchent à faire régner la terreur. Lire la suite…

Le terrorisme islamiste en Asie du Sud-Est

19/10/2017 par Charles VAPPEREAU

 

Carte Asie du sud-estL’annonce de la chute de Raqqa, « capitale » syrienne de l’organisation État Islamique, le 17 octobre dernier, confirme le délitement progressif et, semble-t-il, irrémédiable du « Califat » d’Abou Bakr al-Baghdadi. Mais alors que l’emprise territoriale de l’organisation terroriste se réduit comme peau de chagrin, ses leaders ne rendent pas les armes pour autant et continuent d’appeler à la multiplication d’actions meurtrières de par le monde.

Si l’attention médiatique se concentre essentiellement sur la menace qui nous concerne, nous européens occidentaux, il ne faut pas oublier que l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique ne sont pas les seuls terrains soumis à la prolifération de la terreur djihadiste. Loin de nous et des théâtres traditionnels sur lesquels il sévit, le terrorisme islamiste se répand et fait peser sur des régions entières du globe la menace de son activisme mortifère. Lire la suite…

Sûreté aérienne : Les États-Unis en voie d’imposer de nouvelles mesures

28/05/2017  par Jean-Jacques RICHARD

 

tablette dans un aéroportEn 2006, suite à une tentative d’attentat avortée à l’aéroport d’Heathrow, les autorités en charge des aspects de sûreté aérienne – parmi lesquelles la commission européenne – interdisaient les liquides à bord des avions.

Depuis maintenant plus de 11 ans, tous les liquides embarqués en cabine doivent être placés dans une pochette plastique transparente et refermable, de dimensions 20×20 cm, et ne doivent pas avoir une contenance de plus de 100 ml par contenant. La contenance maximale par sachet ne doit pas être de plus d’1 litre.

La nourriture pour bébé et les médicaments sont eux aussi dûment contrôlés et ne sont acceptés en cabine que sous la seule condition que leur quantité corresponde aux seuls besoins du voyage.

Les produits achetés en « duty free » ou à bord de l’avion doivent quant à eux être placés dans des sacs scellés avec la facture visible. Lire la suite…

Sûreté dans les aéroports : une escalade impossible

21/03/2017  par Jean-Jacques RICHARD

 

Sûreté dans les aéroportsUne fois encore, des voix s’élèvent pour réclamer plus de sécurité/sûreté dans les aéroports à la suite de l’action de Zyed Ben Belgacem samedi à l’aéroport d’Orly

Nombreux sont aussi ceux qui prennent comme exemple en matière de sécurisation les aéroports israéliens afin de prôner la nécessité d’une sécurisation le plus en amont possible.

Tout d’abord, il est des plus importants de comparer ce qui est comparable. À titre d’exemple, l’aéroport Ben Gurion de Tel-Aviv a enregistré en 2016 17 millions de passagers sur des vols internationaux, pour un total de 18 millions de passagers en incluant les vols intérieurs.

Les aéroports d’Orly et de Roissy-Charles-de-Gaulle ont enregistré respectivement pour l’année 2016 plus de 31 millions et 65 millions de passagers. À titre d’information, des aéroports comme Nice-Côte d’Azur ou bien Lyon-Saint-Exupéry enregistrent plus de 12 millions de passagers pour le premier et plus de 9 millions pour le second. Lire la suite…

La radicalisation : c’est quoi ?

23/07/2016  par Jean-Jacques RICHARD

 

radicalisationDepuis plusieurs mois maintenant, le terme de « radicalisation » inonde notre quotidien, terme bien souvent associé au terrorisme djihadiste.

La définition du dictionnaire Larousse du verbe transitif « radicaliser » est la suivante : « Rendre un groupe, son action, plus intransigeants, plus durs, en particulier en matière politique ou sociale : En déclenchant la grève, le syndicat radicalise ses revendications. »

Par analogie avec les syndicats, toute personne ou groupe qui se radicalise ne bascule pas forcément dans la violence. C’est pourquoi, il est tout d’abord nécessaire lorsque l’on parle de radicalisation de faire une distinction entre la radicalisation violente et la radicalisation non violente. Lire la suite…

Terrorisme : une « guerre » sans aucune limite

15/06/2016  par Jean-Jacques RICHARD

 

acte terroristeDire que la guerre contre le terrorisme sera longue est un euphémisme : elle sera longue, très, très longue…

Cette guerre sera longue parce que ces infâmes personnages n’ont aucune limite et il ne fait aucun doute qu’ils continueront à nous le démontrer. Cette guerre sera longue parce que, pour semer la terreur, ils n’ont pas forcément besoin d’une préparation de leurs actions qui soit longue et coûteuse. Cette guerre sera longue parce que cette guerre est asymétrique et que les « soldats » de l’État Islamique ou d’Al-Qaïda ne sont justement pas des soldats au sens propre du terme, mais des individus dépourvus de toute forme d’humanité.

Au fil des mois et des années, les tueries aveugles et sauvages se multiplient et, hélas, se multiplieront encore longtemps. De Charlie Hebdo en passant par les tueries de Paris du 13 novembre ou plus récemment le massacre d’Orlando ou encore l’effroyable assassinat de Magnanville où un couple de policiers a été sauvagement assassiné à son domicile…, rien ne semble arrêter ces barbares. Lire la suite…

Maintien des fan-zones : une danse sur le fil du rasoir

07/06/2016  par Jean-Jacques RICHARD

 

maintien des fans-zonesC’est une petite phrase dans un article de Stéphane SELLAMI concernant le maintien des fan-zones dans LeParisien.Fr d’hier qui me fait réagir aujourd’hui. La voici : « Plusieurs élus de l’opposition souhaitaient les voir (les fan-zones) disparaître, mais le gouvernement a tenu bon ». Cette phrase, à elle seule, résume très bien la situation que nous vivons aujourd’hui en matière d’analyse de risques de notre pays.

Résumons un peu la situation pour savoir si le gouvernement et ses conseillers ont eu raison de tenir bon sur le maintien des fan-zones. Lire la suite…

La secte des assassins, une histoire qui se répète…

14/04/2016  par Jean-Jacques RICHARD

 

la secte des assassinsLa secte des assassins peut sans nul doute être considérée comme l’un des tout premiers groupuscules terroristes utilisant les meurtres comme arme politique.

La secte des assassins est fondée en 1090 par Hassan ibn al-Sabbah, un érudit de la ville de Qom (en Perse) originaire d’une famille traditionnelle chiite.

Hassan ibn al-Sabbah se fait convertir à l’ismaélisme, courant minoritaire de l’islam chiite qui prônait une lecture ésotérique du Coran. Par la suite, Hassan ibn al-Sabbah voyage dans l’Orient où il convertit un grand nombre d’adeptes. Puis, il revient en Perse pour y prêcher la parole ismaélienne.

Après avoir soutenu Nizâr (Nizar ben al-Mustansir), un imam en fuite, Hassan ibn al-Sabbah attire les foudres du Vizir et doit à son tour prendre la fuite. Avec ses fidèles, il prend alors le contrôle du fort d’Alamut (nid de l’aigle) où il y crée la secte des assassins. Lire la suite…

quote-haut
J’ai fondé HAXXOM pour pouvoir faire les choses autrement, pour apporter de l’innovation et une vision stratégique à la sûreté, un secteur encore obscur pour beaucoup… Je voulais, tout simplement et en toute humilité, participer à lui rendre ses lettres de noblesse afin qu’elle soit génératrice de valeur pour les entreprises.
Jean-Jacques RICHARD, président d’HAXXOM

quote-bas

Abonnez-vous