Pick a color

Boxed/Wide

Boxed
Wide

Content width

1200
1040
960

Select headings font

Background (Boxed)

Se préparer à la gestion de crise

03/04/2018 par Jean-Jacques RICHARD

 

Qu’elle soit grande ou petite, quel que soit son secteur d’activité, une entreprise peut être un jour confrontée à une crise. Se préparer à la gestion de crise est essentiel pour en atténuer les effets.

 

La crise

 

Une crise est une rupture brutale de votre quotidien. Une crise ne prévient pas, elle ne s’annonce pas, elle enfonce tout simplement votre porte. Ce changement soudain est perturbant, voire désarçonnant.

Face à une situation de crise, plusieurs réactions peuvent se mettre en place.

La toute première est de réagir avec méthode et efficacité, ce qui est extrêmement rare sans une minutieuse préparation.

La seconde est de se réfugier dans le déni en réussissant à s’autoconvaincre que la situation n’est finalement pas si grave et que tout devrait rentrer dans l’ordre dans les meilleurs délais. Hélas, une telle posture ne fait que permettre à la crise de prendre de l’élan et ainsi de déployer ses ailes.

 

La difficile gestion de crise

 

Une crise, qu’elle soit sanitaire, tellurique, sécuritaire, sociale, etc. comprend toujours les quatre grandes phases suivantes :

  • La première étape est une phase d’allumage qui se matérialise par des signaux plus ou moins forts.
  • La seconde phase est une phase ascendante : la crise se matérialise et prend son envol.
  • La troisième phase est quant à elle une phase descendante.
  • Enfin, la quatrième phase est une phase d’atterrissage : la crise perd de sa puissance et s’éteint.

Le problème majeur en matière de gestion de crise est que, quelle que soit sa forme, une crise est capricieuse. En effet, alors que l’on constate que la crise a entamé sa phase descendante, elle peut soudainement reprendre de l’élan et atteindre des sommets.

De même, la crise que l’on pensait éteinte peut reprendre vie et, tel un Phoenix, renaître de ses cendres. À lire sur le sujet : « Une crise peut en cacher une autre »

 

Se préparer à la gestion de crise

 

La gestion de crise est un exercice des plus délicats et réclame une organisation minutieuse afin de faire face à l’imprévu et à des situations qui seront qualifiées d’inimaginables.

Gérer une crise, c’est avant toute chose l’anticiper. Sans une parfaite préparation, la gestion d’une crise sera des plus incertaines et pourra atteindre de manière très durable l’image des personnes physiques et morales.

Se préparer à la gestion de crise nécessite un travail préalable important, notamment la mise en œuvre des actions suivantes :

– Tout d’abord, il est nécessaire d’identifier les risques auxquels l’entreprise pourrait avoir à faire face.

– Se préparer à gérer une crise, c’est également rédiger un plan de gestion de crise, intégrant un plan de continuité d’activité (PCA) et un plan de reprise d’activité (PRA).

– C’est se préparer à la communication de crise, par le biais de l’identification et la préparation des porte-parole

– C’est aussi constituer une cellule de crise qui soit totalement opérationnelle.

– Enfin, c’est être en mesure d’appréhender un environnement méconnu au travers d’exercices de simulation de crise réguliers afin que le jour venu le management de la crise soit le plus fluide possible.

 

 


Articles connexes 

 

Homme d'affaires contient un modèle d'entreprise, fabriqué à partir de blocs de bois. Concept : analyse des risquesL’analyse des risques et menaces

 

Le risque est un concept dynamique qui varie sans cesse avec le temps et des paramètres qui sont multiples : condition météorologique, niveau de trésorerie de l’entreprise, sensibilisation et formation des collaborateurs…

LIRE LA SUITE +

 

Homme d'affaires avançant difficilement sous un parapluie qui le protège des éclairs. Concept de la protection du plan de gestion de criseLe plan de gestion de crise

 

Comme son nom l’indique, un plan de gestion de crise doit permettre de mettre en œuvre avec la plus grande efficience des actions correctives face à des situations non conformes dont l’intensité peut être très variable…

LIRE LA SUITE +

 

Femme qui parle. Concept de la communication de criseLa communication de crise : un « exercice » des plus complexe

 

Sans une parfaite maîtrise de tous les aspects en matière de communication, tous les efforts pour gérer une crise majeure seront très largement affaiblis dans une sorte de cacophonie où chaque parole sera remise en cause, affaiblie, contredite, etc.

LIRE LA SUITE +

 

Homme d'affaires en toute sécurité à l'intérieur d'une sphère lors d'une tempête. Protection contre le concept de criseL’intérêt des simulations de crise : de la théorie à la pratique

 

L’unique moyen de s’assurer du bon fonctionnement du dispositif de gestion de crise est de le mettre à l’épreuve dans des conditions proches du réel. À cet égard, la simulation est l’outil le plus efficace pour évaluer le niveau de préparation d’un organisme à affronter une crise…

LIRE LA SUITE +

 

Ciel d'orage au-dessus de la mer. Nuages et éclairs. Concept de criseUne crise peut en cacher une autre

 

Appréhender une crise dans chacune de ses phases est un exercice périlleux, car vous pouvez par vos actions redonner un second souffle, voire un troisième souffle à une crise. Une crise peut également en cacher une autre, car notre attention est tellement attirée par ce qui se déroule sous nos yeux que nous ne sommes même plus vigilants à l’évolution de notre environnement…

LIRE LA SUITE +

 

 

quote-haut
J’ai fondé HAXXOM pour pouvoir faire les choses autrement, pour apporter de l’innovation et une vision stratégique à la sûreté, un secteur encore obscur pour beaucoup… Je voulais, tout simplement et en toute humilité, participer à lui rendre ses lettres de noblesse afin qu’elle soit génératrice de valeur pour les entreprises.
Jean-Jacques RICHARD, président d’HAXXOM

quote-bas

Abonnez-vous

Catégories