Pick a color

Boxed/Wide

Boxed
Wide

Content width

1200
1040
960

Select headings font

Background (Boxed)

L’intérêt des simulations de crise : de la théorie à la pratique

20/11/2017 par Charles VAPPEREAU

 

Concept de la simulation de crise en entrepriseQuelle que soit sa nature, la crise contraint l’organisation qu’elle touche à faire face à l’incertitude. Ni son avènement ni son ampleur ne pouvant être déterminées à l’avance, les seules méthodes permettant d’y faire face efficacement sont l’anticipation, d’une part, et la préparation, d’autre part.

La prévention d’une crise par l’identification des risques et menaces qui pèsent sur le bon fonctionnement d’une organisation revêt une importance capitale pour sa sauvegarde. Elle permet d’anticiper les situations non conformes et, bien souvent, de les résoudre avant même qu’elles n’aient pu prendre de l’ampleur.

Néanmoins, aussi poussé qu’il soit, aucun dispositif n’est infaillible, car la principale caractéristique de la crise est de frapper là où l’on ne l’attend pas. Et lorsque celle-ci advient, seule la préparation des organisations, mais surtout des femmes et des hommes qui la composent, est à même d’en réduire la durée et l’ampleur et d’en limiter les conséquences néfastes. Lire la suite…

Au cœur d’une simulation du RAID et de la BRI

13/05/2016  par Jean-Jacques RICHARD

 

simulation du RAIDIls se prénomment ou se surnomment Laurent, Christophe, Kiki, Boblack, Benji, ou Jean-Stéphane… Pour la plupart d’entre eux, ils sont mariés et pères de famille. Et ils n’ont de cesse de s’entraîner, de se coordonner dans des environnements différents, de répéter la moindre progression. Ils, ce sont les hommes du RAID et de la BRI.

Si l’entraînement de ces unités se déroule généralement en milieu clos, ils se déroulent aussi parfois dans des espaces publics. L’objectif de ces exercices en milieu ouvert est de leur permettre d’être capables de s’adapter très rapidement à des configurations différentes, mais aussi de répéter, encore et encore, les moindres gestes, allant de la phase de déclenchement d’une opération à la libération d’otages.

Le jeudi 12 mai, le RAID et la BRI de Lyon ont jeté leur dévolu sur la commune de Meyzieu. Cette ville calme, située dans la partie nord-est de la métropole de Lyon, compte 31 000 habitants. Ainsi, Meyzieu est devenue pour quelques heures le théâtre d’une action terroriste impliquant une quarantaine de figurants, des policiers municipaux et nationaux, des équipages de la BAC (Brigade Anti-Criminalité) et enfin le RAID et la BRI. Lire la suite…

La culture du risque et de la sécurité

05/05/2016  par Jean-Jacques RICHARD

 

La culture du risque et de la sécuritéUne entreprise devient forte et agile lorsque ses dirigeants ont compris toute l’importance de développer et de faire adhérer le plus grand nombre de ses collaborateurs à la vision de l’entreprise et à la stratégie qui sera mise en œuvre afin d’atteindre les différents objectifs fixés. Pour ce faire, il est tout simplement primordial que les dirigeants développent au sein de l’entreprise une véritable culture. Cette culture a pour but non seulement d’expliquer la vision et la stratégie au plus grand nombre, mais aussi de créer un élan et une pro-activité des collaborateurs.

Une stratégie gagnante est toujours le fruit d’une collaboration étroite et complice entre les dirigeants de l’entreprise et l’ensemble des salariés, car, pour avancer dans une direction, les salariés ont besoin d’intégrer le pourquoi et le comment.

Quelle que soit la finesse de la stratégie envisagée, celle-ci ne pourra aboutir que si les dirigeants ont su fédérer l’ensemble des salariés autour de valeurs telles que l’engagement, l’honnêteté, la créativité, l’inhibition, le courage, etc., l’ensemble créant la culture de l’entreprise.

En matière de risques et de sécurité, les choses ne sont pas différentes. Afin que chacun devienne acteur du processus, l’entreprise ou l’État doit mobiliser l’ensemble de ses collaborateurs ou citoyens dans une culture du risque ou de la sécurité. Lire la suite…

quote-haut
J’ai fondé HAXXOM pour pouvoir faire les choses autrement, pour apporter de l’innovation et une vision stratégique à la sûreté, un secteur encore obscur pour beaucoup… Je voulais, tout simplement et en toute humilité, participer à lui rendre ses lettres de noblesse afin qu’elle soit génératrice de valeur pour les entreprises.
Jean-Jacques RICHARD, président d’HAXXOM

quote-bas

Abonnez-vous

Catégories