Pick a color

Boxed/Wide

Boxed
Wide

Content width

1200
1040
960

Select headings font

Background (Boxed)

Coupe du monde 2018 – Un évènement planétaire sous haute protection

08/06/2018 par Jean-Jacques RICHARD

 

Logo Coupe du monde 2018Le coup d’envoi de la 21ecoupe du monde de football sera donné le 14 juin à Moscou par un match opposant l’équipe de Russie à celle d’Arabie saoudite.

Cette compétition qui est un moment de rassemblement et de liesse populaire se déroulera sous haute surveillance du fait du contexte sécuritaire, comme cela a été le cas lors du dernier Championnat d’Europe de l’UEFA en France en 2016.

En effet, si l’État Islamique et Al-Qaida ont été très durement touchés ces derniers mois, il n’en reste pas moins vrai que les objectifs de ces 2 groupuscules terroristes sont et seront de continuer à frapper par tout moyen nos démocraties.

Un évènement planétaire comme la coupe du monde de football représente par conséquent une cible de premier choix pour tous ceux qui cherchent à faire régner la terreur.

 

Terrorisme et hooliganisme

 

Dire que la Russie est très attentive aux conditions de sécurité de cette coupe du monde de football est un euphémisme.

Qu’il s’agisse du terrorisme ou du hooliganisme, les autorités russes ont de véritables sujets de préoccupation afin que cet évènement sportif le plus suivi de la planète puisse se dérouler sans encombre.

Au mois de juin 2017, la Russie a eu l’occasion d’affiner ses dispositifs de sécurité lors de la coupe des Confédérations de la FIFA. À cette occasion, un journaliste néo-zélandais interrogé sur les conditions d’accès au stade par un journaliste du Monde disait : « “S’il y avait eu une pièce de 50 centimes dans votre chaussette, ils l’auraient trouvée.”

Pour cette coupe du monde de football, ce sont 445 millions d’euros qui ont été engagés en matière de sécurité. Rappelons que la Russie a été récemment la cible de plusieurs attaques terroristes de type djihadiste, dont le dernier en date a fait 15 morts dans le métro de Saint-Pétersbourg.

Il est à noter que, depuis plusieurs mois maintenant, de nombreux appels relayés par les canaux de propagande de l’État Islamique encouragent à commettre des attentats afin de frapper la Russie.

De leurs côtés, les hooligans russes ont, quant à eux, promis dans un reportage de la BBC “un festival de la violence pendant la coupe du monde”. En l’espèce, personne n’aura oublié les terribles scènes de violence à Marseille où les supporters russes et anglais s’étaient affrontés lors de l’Euro 2016.

Il ne fait aucun doute que le maître du Kremlin suivra avec la plus grande attention l’ensemble du déroulé de cette grande messe du football mondial. Il ne fait également aucun doute qu’en matière de sécurité son niveau de tolérance sera de zéro.

 

Conditions de retransmission sur la voie publique

 

En France, dans un communiqué en date du 29 mai 2018, le ministre de l’Intérieur, Monsieur Gérard COLLOMB, a précisé les conditions dans lesquelles pourront être organisées des retransmissions sur la voie publique.

Le ministre de l’Intérieur a spécifié aux préfets que ces retransmissions ne pourraient avoir lieu que dans des espaces sécurisés et délimités. À charge pour les communes et organisateurs de mettre en œuvre tous les moyens de prévention et de protection pour assurer la sécurité des spectateurs, étant entendu que l’accès à ces zones devra être strictement contrôlé.

Par ailleurs, le ministère de l’Intérieur a demandé aux préfets de recenser toutes les retransmissions envisagées par les municipalités. Il appartiendra aux représentants de l’État d’y donner ou non leur aval.

 

Espérons que cet évènement ne soit que la fête du football.

 

Si vous avez aimé cet article, faites-le savoir et partagez-le.

quote-haut
J’ai fondé HAXXOM pour pouvoir faire les choses autrement, pour apporter de l’innovation et une vision stratégique à la sûreté, un secteur encore obscur pour beaucoup… Je voulais, tout simplement et en toute humilité, participer à lui rendre ses lettres de noblesse afin qu’elle soit génératrice de valeur pour les entreprises.
Jean-Jacques RICHARD, président d’HAXXOM

quote-bas

Abonnez-vous