Attentats : quelques conseils de prévention et de protection

Attentats : quelques conseils de prévention et de protection

Cette triste soirée du 13 novembre 2015 et les attentats de Paris auront été des « premières fois » à plus d’un titre :

  • Première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale qu’une attaque terroriste fait un aussi grand nombre de victimes.
  • Première fois que l’état d’urgence est décrété par le chef de l’État pour des faits de terrorisme depuis 1961.
  • Première fois que le chef de l’État rassemble le Congrès pour de tels faits.
  • Première fois que le chef de l’État décide le rétablissement des contrôles aux frontières pour des motifs de terrorisme
  • Première fois que des attentats kamikazes ont eu lieu sur notre territoire.
  • Première fois que 8 terroristes préparés, armés et déterminés mènent sur notre territoire national des attaques terroristes simultanées et d’une si grande ampleur…

En revanche, c’est la seconde fois que le RAID intervient au sein même de la capitale depuis sa création (il y a 30 ans), et ce en moins d’un an.

Une tempête annoncée

Hélas, dans les mois et les années à venir, nous allons devoir nous habituer aux premières fois.

Comme l’a mentionné l’État Islamique (EI) dans sa revendication, « ces attentats ne sont que le début de la tempête ».

Par cet acte barbare, l’EI a voulu exporter le chaos en dehors de « ses frontières », en nous démontrant qu’il pouvait nous frapper massivement au cœur même de notre pays.

Par cet acte, l’EI a également voulu nous démontrer encore une fois qu’eux aussi étaient en guerre contre notre pays et nos démocraties.

Nous parlons bien de guerre, cette guerre avec ses morts, cette guerre asymétrique où aucune « convention internationale » ne sera respectée, cette guerre avec cette férocité où le seul objectif est de vaincre, cette guerre où la seule règle est qu’il n’y a justement aucune règle.

Dans un tel contexte, nous n’avons pas d’autres choix que de nous préparer à vivre dans un pays qui est en guerre et pas simplement dans un pays qui livre une guerre lointaine.

Tous les citoyens et les entreprises vont devoir apprendre à faire face à cette situation. Pour ce faire, vous trouverez ci-dessous quelques conseils.

Quelques conseils de prévention et de protection pour les citoyens

La toute première des mesures de prévention est d’être parfaitement conscient, si besoin en était, de la gravité de la situation qui touche notre pays. Être conscient ne veut pas dire devenir paranoïaque, mais ne pas non plus imaginer que ce chapitre de notre histoire se refermera aussi brutalement qu’il s’est ouvert.

La seconde mesure est de suivre strictement les conseils des autorités publiques, et en particulier d’éviter dans les semaines à venir tous les rassemblements sur la voie publique qui mobiliseraient des forces de sécurité publique. Ne pas manifester sa tristesse, ne veut pas dire oublier ou plier devant l’EI. En effet, tactiquement rien ne nous dit qu’une 2e équipe de terroristes n’attend pas des rassemblements populaires comparables à ceux du mois de janvier afin de commettre un nouveau carnage. Nous devons impérativement intégrer que, comme dans toute guerre, nous combattrons aussi des stratèges et des tacticiens.

La troisième mesure est d’être vigilant en toute circonstance et de ne pas hésiter à contacter les forces de l’ordre en cas de situation suspecte. Pour ce faire, contactez le 17 (police secours) ou le 112. Là aussi, il va falloir que nous apprenions à gommer cette « peur » de passer pour un ou une paranoïaque.

La quatrième mesure consiste à réagir avec calme et promptitude dans le cas où vous seriez vous-même confronté à une action de ce type. J’espère que lire ce qui va suivre vous permettra d’intégrer un début d’automatisme face à une telle situation.

En cas de fusillade ou d’explosion dans votre environnement immédiat, vous ne devez pas avoir d’autres réactions que celle de fuir le plus loin possible, malgré tous les risques que cela comporte. Dans ce cas précis, les risques seront toujours plus importants de rester sur place ou de s’allonger à terre. D’autre part, nul ne peut vous encourager à faire face aux assaillants ou à porter assistance. Dans un pareil cas, vous serez seul à même de prendre cette décision le moment venu.

Si vous êtes à distance de l’événement, vous n’avez là aussi selon moi d’autre solution que de vous mettre à l’abri et d’encourager toutes les personnes qui vous entourent à faire de même. Ne cherchez pas à vous rapprocher de la zone des faits, mais contactez immédiatement les forces de l’ordre (17 ou 112) sans vous dire que quelqu’un les a sans doute déjà contactés.

Si vous avez à contacter les forces de l’ordre ou les secours, agissez de la manière suivante :

  • Présentez-vous
  • Parlez le plus calmement possible
  • Communiquer votre position exacte (numéro de la rue, ville/arrondissement)
  • Décrivez le plus succinctement possible la situation
  • Si vous ne pouvez poursuivre votre conversation pour une question de sécurité, ne coupez pas la communication.

 

Nous vous proposons en téléchargement une fiche réflexe sur les bons comportements et gestes à adopter en cas d’attentat.

Mesures de prévention et de protection pour les entreprises

Il est plus que vraisemblable que des salariés auront besoin d’exprimer lundi matin et pendant plusieurs jours ce qu’ils ont vu, ressenti,… vendredi soir. Par expérience, il est indispensable que tous les managers n’hésitent pas un instant à prendre du temps afin de les écouter, mais aussi afin de les rassurer autant que faire se peut.

Au sein même des entreprises, les questions concernant la sécurité vont aussi inéluctablement se poser et être posées, notamment par les instances représentatives du personnel. Pour les entreprises et institutions considérées comme les plus « sensibles », la question du renforcement des mesures humaines de sécurité doit déjà se poser à l’heure où j’écris cet article.

Pour faire simple, je ne crois pas un instant au renforcement du nombre d’agents de sécurité statiques, et ce tant que ces derniers ne seront pas formés à faire face à de telles situations, armés et dûment équipés (gilet par balles, menottes, contact radio direct avec les forces de l’ordre, etc.). Comme je l’ai déjà précisé à plusieurs reprises, ce ne sont pas 2 ou 3 agents de sécurité statiques supplémentaires qui empêcheront des terroristes de progresser si telle est leur volonté. Selon mon expérience, les mesures de renforcement du gardiennage ne sont utiles que dans le but de renforcer les contrôles des flux humains et des véhicules. En l’état actuel, un agent de sécurité, quel que soit son engagement, ne constituera jamais un obstacle pour un terroriste.

Pour les entreprises les plus importantes, il est plus que jamais primordial que tous les salariés portent leurs badges de manière visible et se plient de bonnes grâces aux procédures et consignes de sûreté en vigueur.

Si l’entreprise dispose d’équipements électroniques de sûreté, elle doit s’assurer en permanence que ces dispositifs de sûreté (alarmes silencieuses, vidéo, détection d’intrusion, contrôle d’accès, etc.) sont actifs et en parfait état de fonctionnement.

Si de nouveaux moyens doivent être déployés du fait d’une « sensibilité » toute particulière de l’entreprise, ces moyens (protection mécanique) doivent être pensés pour ralentir, voire stopper, la progression de terroristes et non simplement les détecter, voire les dissuader d’agir (gardiennage)

Au sein même de l’entreprise, il est important que chacun soit vigilant, car l’entreprise ne doit en aucun cas être considérée comme un sanctuaire.

Ces quelques mesures n’ont pas pour objectif d’être exhaustives, mais simplement d’apporter une pierre à l’édifice sécuritaire que nous allons devoir construire.

 

Nous vous proposons en téléchargement une fiche réflexe sur les mesures de sécurité à suivre en entreprise.

 

Nous allons devoir plus que jamais apprendre à cultiver notre résilience. (cf. notre précédent article : « Terrorisme et résilience »)


Pour vous protéger, et protéger votre patrimoine, n’hésitez pas à consulter nos solutions de


Partager sur les réseaux sociaux :

Abonnez-vous

Recevez une alerte par email à chacune de nos publications

    * En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient utilisées pour m’alerter des nouvelles publications d’HAXXOM.
    J’accepte également de recevoir les offres commerciales et promotionnelles d’HAXXOM.
    Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter notre Politique de Gestion des Données Personnelles.