Pick a color

Boxed/Wide

Boxed
Wide

Content width

1200
1040
960

Select headings font

Background (Boxed)

Le temps qui passe et la sûreté

26/01/2017  par Jean-Jacques RICHARD

 

Le temps qui passe et la sûretéLe temps qui passe est à la fois le meilleur allié de tous celles et ceux qui font de la sûreté, mais aussi leur pire ennemi.

Ce temps qui s’égrène jour après jour, mois après mois, année après année, sans aucune anicroche est un formidable allié, car le seul objectif de toutes les personnes qui ont choisi comme métier la sûreté (publique ou privée) est justement de tout mettre en œuvre pour que ce temps puisse s’écouler paisiblement.

Paradoxalement, ce temps qui passe est un ennemi de taille, car ce temps qui passe donne tous les jours un peu plus raison à celles et ceux qui voient dans les spécialistes de la sûreté des personnes qui tiennent des discours anxiogènes, alarmistes, voire emprunts de paranoïa. La raison qui pousse ces personnes à penser de la sorte est que, selon elles, le temps qui passe diminue la probabilité d’occurrence d’un risque identifié. De plus, ce temps qui passe permet à nos concitoyens de plonger dans l’oubli ou pour le moins de voir certaines de leurs cicatrices s’atténuer. Lire la suite…

Prospectives

09/01/2017  par Jean-Jacques RICHARD

 

Prospectives et sécuritéProspectivus : « qui permet de voir loin, d’offrir une perspective ».

La prospective n’a pas pour ambition de prévoir l’avenir, mais de l’anticiper à l’aide d’une multitude d’informations, qu’elles soient sociologiques, politiques, environnementales, géopolitiques, économiques, statistiques, etc.

L’histoire est aussi une des composantes importantes de la démarche, car, comme l’a souligné l’économiste Michel Goubet, « si l’histoire ne se répète pas, les comportements humains se reproduisent ». Lire la suite…

quote-haut
J’ai fondé HAXXOM pour pouvoir faire les choses autrement, pour apporter de l’innovation et une vision stratégique à la sûreté, un secteur encore obscur pour beaucoup… Je voulais, tout simplement et en toute humilité, participer à lui rendre ses lettres de noblesse afin qu’elle soit génératrice de valeur pour les entreprises.
Jean-Jacques RICHARD, président d’HAXXOM

quote-bas

Abonnez-vous