Pick a color

Boxed/Wide

Boxed
Wide

Content width

1200
1040
960

Select headings font

Background (Boxed)

2015 : une année bien sombre

23/12/2015  par Jean-Jacques RICHARD

 

bilan année 2015Des assauts à la kalachnikov en plein Paris, des attentats suicides, des dizaines d’innocents qui tombent sous les balles de terroristes se réclamant de l’État Islamique ou d’Al-Qaida… Voilà le triste bilan de l’année 2015.

Avec effroi, nous avons vu de jeunes gens fanatisés semer le chaos au nom d’une religion, d’un Dieu. Nous avons compris que de jeunes gens connus des services de police pour des faits de délinquance de droit commun ou de radicalisation pouvaient se transformer en terroristes sanguinaires. Nous avons découvert que de jeunes Français pouvaient se retourner contre leur propre pays.

Là où nous pensions que ces terroristes ne prendraient pour cibles que des magazines satiriques, des communautés religieuses, des appareils d’état, ou bien encore des personnes et des sites que nous avions pour habitude de qualifier de sensibles, nous avons finalement découvert que seul le nombre de victimes comptait à leurs yeux.

Lire la suite…

Terrorisme : une « guerre » perdue d’avance ?

12/12/2015  par Jean-Jacques RICHARD

 

guerre contre le terrorismeEssayer de corriger dans l’instant les effets d’une situation, quelle qu’elle soit, peut sembler rassurant, mais n’est en aucun cas suffisant. Car essayer de corriger les effets sans en corriger les causes relève d’une démarche illusoire.

Que retiendront les livres d’histoire des réactions du gouvernement français face aux attentats de janvier et du 13 novembre 2015 ? Que les mesures réactives prises ont été les bonnes ? Qu’elles ont permis d’ « anéantir » l’État Islamique ou qu’elles ont au contraire déclenché un « tsunami » terroriste ? Qu’elles ont permis d’annihiler la menace terroriste sur le territoire français ? L’état d’urgence et toutes les mesures prises auront-ils suffi à endiguer cette violence aveugle ? Aujourd’hui, 12 décembre 2105, le pire est-il derrière nous ou bien au contraire devant nous ?…

En l’état des choses, je ne peux qu’être affirmatif sur un seul point : Réagir aux effets sans se préoccuper des causes et sans agir avec force sur ces causes est comparable à poser un pansement sur une jambe de bois. Lire la suite…

Terrorisme : Mesures de sécurité en entreprise

09/12/2015  par Jean-Jacques RICHARD

mesures de sécurité

 

En complément de notre fiche sur les conduites à tenir en cas d’attentat  » Mesures de sécurité pour tous « , vous trouverez ci-après une fiche réflexe sur les mesures de sécurité à suivre en entreprise.

Cette fiche est téléchargeable en pdf.

 

 

Lire la suite…

Attentats de Paris : ce que l’on sait 3 semaines après

04/12/2015  par Jean-Jacques RICHARD

 

13 novembre 2015Afin de compléter notre article « Attentats de Paris : ce que l’on sait 2 semaines après« , vous trouverez ci-dessous une mise à jour des actions menées par le gouvernement et des informations collectées par les autorités pendant cette dernière semaine.

Par souci de lisibilité, les informations complémentaires par rapport à celles de la semaine dernière sont présentées ici en orange. Lire la suite…

État Islamique : un ennemi désigné, mais pas le seul…

03/12/2015  par Jean-Jacques RICHARD

 

état islamiqueAfin de mener une « guerre », il y a plusieurs facteurs qui sont essentiels : le premier est de désigner clairement un ennemi, le second est de hiérarchiser ses priorités, le troisième est d’être certain de remporter cette « guerre » et enfin, le dernier, qui n’est pas des moindres, est de s’assurer que la « guerre » qui sera menée n’aggravera pas la situation…

Depuis les tragiques évènements du vendredi 13 novembre, Bachar el-Assad ne fait plus pour l’instant partie des priorités du gouvernement français. L’ennemi est aujourd’hui « clairement » désigné : cet ennemi est l’État Islamique (EI).

Mais l’État Islamique est-il le seul groupe terroriste de type djihadiste présent en Syrie ? La réponse à cette question est non. Et les autres groupuscules, bien que moins « puissants et déterminés » à combattre nos démocraties, n’en sont pas plus honorables.

En Syrie, il n’y a pas qu’un groupuscule terroriste au sens strict du terme représenté par l’EI, mais des groupuscules terroristes prêts à pactiser entre eux, à se désunir, à « fusionner » pour atteindre leur but…
Lire la suite…

quote-haut
J’ai fondé HAXXOM pour pouvoir faire les choses autrement, pour apporter de l’innovation et une vision stratégique à la sûreté, un secteur encore obscur pour beaucoup… Je voulais, tout simplement et en toute humilité, participer à lui rendre ses lettres de noblesse afin qu’elle soit génératrice de valeur pour les entreprises.
Jean-Jacques RICHARD, président d’HAXXOM

quote-bas

Abonnez-vous